Porter en hiver

Les températures sont maintenant bien descendues, c’est un fait, mais pas question pour autant de renoncer aux grandes promenades dans la nature avec nos enfants.

En ville aussi le portage est bien pratique par grand froid. Nos bébés sont bien calés, au chaud contre nous, et exit la poussette beaucoup trop encombrante, surtout quand il neige… même si ce n’est pas souvent par chez nous.

Je vous livre ici quelques conseils afin de porter en hiver sereinement sans oublier de respecter quelques règles de sécurité élémentaires.

 

La tenue de votre enfant doit être adaptée

On peut facilement avoir tendance à surhabiller nos enfants quand il fait froid à l’extérieur. Mais l’idéal, pour le porteur comme pour le porté, est de se vêtir normalement et de se couvrir chaudement par-dessus le moyen de portage afin de favoriser l’échange de chaleur corporelle.

On laisse donc notre enfant habillé comme en intérieur et si les températures sont vraiment négatives, on lui rajoute un petit gilet en laine ou une fine combinaison polaire. Et hop, dans l’écharpe ou le porte bébé.  

Pensez que le tissu du système de portage compte également comme une épaisseur d’habit supplémentaire, voire deux ou trois si vous portez avec une écharpe tricotée dont le nœud requiert plusieurs couches de tissu.

Munissez-vous d’un vêtement d’extérieur spécial portage

Le mieux pour porter en hiver et couvrir son enfant est d’utiliser un vêtement d’extérieur comme une veste de portage par exemple. Chaude et confortable, c’est vraiment le must pour porter bébé lorsqu’il fait froid. Un manteau de portage peut sembler un gros investissement, qui  vaut toutefois largement la peine et est vite rentabilisé si vous aimez porter quotidiennement.

 

Si vous n’avez pas envie d’investir dans un tel manteau, vous pouvez également opter pour la couverture de portage, qui reste une solution un peu moins onéreuse.

L’avantage avec la couverture de portage, c’est que l’on peut continuer à mettre son manteau préféré tout en portant bébé bien au chaud. Les couvertures de portage s’adaptent par-dessus tous les porte-bébés physiologiques et font le lien entre les deux pans de votre manteau.

Elles sont généralement pourvues de poches pour les mains du porteur, un détail qui a son importance.

Il existe également des ponchos ou des capes de portage. Ce sont des vêtements de portage d’un seul tenant n’ayant pas de manches préformées, souvent en polaire ou en laine.

Et si vous portez de façon occasionnelle et que vous ne désirez pas investir dans un vêtement d’extérieur spécial portage, vous pouvez toujours vous servir d’une veste plus grande de quelques tailles. 

 

On pense à bien couvrir les extrémités

Par temps froid, les extrémités et les parties qui ne sont pas couvertes doivent être minutieusement protégées. Gardez en tête que les enfants sont beaucoup plus sensibles aux écarts de températures que les adultes.

On couvre la tête et le cou avec un bonnet et un snood ou mieux encore avec une cagoule. On protège les pieds et les jambes avec des collants ou encore des jambières et les petits pieds avec des chaussons.

Pour protéger les mains du froid, placez les bras de bébé devant lui, les mains à proximité de sa bouche, et non le long de son corps. Cela lui permettra également d’adopter une meilleure position et d’exercer au besoin son réflexe de succion.

Les voies respiratoires doivent être dégagées

Afin de prévenir tout risque d’asphyxie, veillez à ce que les voies respiratoires de votre bébé soient toujours dégagées du tissu. Son visage doit être visible et l’air doit pouvoir circuler librement autour de sa bouche et de son nez.

Enfin, votre enfant doit pouvoir bouger librement sa tête. Ne cherchez donc pas à remonter le tissu de l’écharpe sur sa tête afin de la « caler ». Normalement, le tissu sur la nuque ainsi qu’une bonne position globale du bébé en « assis/accroupi » suffisent à un maintien correct.

Pensez à faire appel à une personne formée qui aura l’expérience et les compétences pour vous donner des conseils adéquats et vous enseigner les gestes sûrs si vous doutez de la position de votre enfant dans son moyen de portage.