Ateliers d’éveil psychomoteur

 

  • Pour les parents et les enfants
  • Tarif: 40fr par rencontre
  • Durée: 1h00
  • Horaire: Un mercredi après-midi par mois de 14h30 à 15h30

 

  • Mercredi 21 octobre – Le retournement (pour bébé de 6 semaines à 3 mois)
  • Mercredi 18 novembre  – L’enroulement (pour bébé de 3 mois à 6 mois)
  • Mercredi 16 décembre – L’acquisition de la position assise (pour bébé de 6 mois à 9 mois)

    Les ateliers tiennent compte de l’âge corrigé pour les enfants nés avant terme.

Pour réserver votre atelier veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous:

L’atelier

Les ateliers d’éveil psychomoteur s’adressent aux parents qui aimeraient en apprendre d’avantage sur la motricité libre ou qui s’interrogent sur le développement psychomoteur de leur tout-petit, que ce soit sur l’aspect moteur, cognitif, ou relationnel.

Ils sont proposés sous forme de rencontre et proposent des pistes à travers des jeux, du soutien et des conseils pour comprendre bébé et l’accompagner au mieux dans son développement psychomoteur.

Vous y apprendrez, entre autre:

  • Quelle est la meilleure façon de porter son bébé et comment soutenir son mouvement.
  • Quels chemins le tout-petit emprunte pour joindre ses mains, attraper ses pieds, se retourner, s’installer sur le ventre, ramper, se déplacer à 4 pattes, s’asseoir et se mettre debout.
  • Comment l’accompagner pour éveiller et faire naître son plaisir de la découverte dans son petit corps qui se construit jusqu’à la marche.

L’intervenant

Sylvie Chabloz est Psychomotricienne depuis 1989. Elle accorde une importance centrale à l’expérience vécue par l’enfant.

Dans une société en pleine mutation, une société de l’immédiateté, de la brièveté, de l’instantanéité, le rythme imposé à nos bébés s’accompagne d’un manque de continuité. A tout faire trop vite, on passe à côté de l’essentiel. Une tranquillité est nécessaire au bébé pour construire son cerveau. Nous devons lui donner un lieu où le plaisir de jouer l’emporte sur le besoin d’être performant, la tranquillité sur l’agitation, le temps pour soi sur le temps pour l’autre.

Résister à l’injonction à agir et prendre le temps de l’élaboration psychique et intellectuelle. Le rythme est propre à chacun, le corps engramme les expériences et les faits siennes, trouvant le juste équilibre entre se tendre et se détendre jusqu’à se stabiliser dans les différentes postures. Le bébé doit s’installer confortablement dans un corps détendu, stable et disponible pour les découvertes. Le jeu continu, assidu et attentif en est une conséquence directe. Il a besoin d’être accompagné dans cet éveil au monde par des adultes attentifs.