communication gestuelle langue des signes atelier parents enfants bébés Ateliers parents-enfants communication gestuelle respect de l'enfant communication bienveillante

La communication gestuelle associée à la parole est un précieux outil de communication bienveillante qui s’inscrit dans une démarche de respect de l’enfant.

A terme, il possède un réel impact sur la relation parent-enfant et augmente le bien-être familial en nous permettant d’être à l’écoute de notre bébé qui sera capable d’exprimer très tôt ses besoins et ressentis. Une aide précieuse dans la consolidation du lien d’attachement avec son enfant.

En fait, comment ça fonctionne ?

Chez le bébé le langage se met en place vers l’âge de deux ans environ et il faudra attendre encore plusieurs mois avant que ses mots ne deviennent intelligibles. C’est le développement naturel chez le bébé.

Avant l’apparition du langage oral, l’enfant passe par une période préverbale marquée par l’utilisation d’une communication gestuelle. En effet, durant cette période l’enfant est capable d’imiter des gestes habituels de communication comme dire « au revoir » de la main, envoyer un baiser, pointer du doigt ou bien encore applaudir.

Cette forme de communication qui est à la portée de l’enfant est cependant limitée puisque nous possédons peu de gestes à lui transmettre

L’idée est alors d’utiliser la LSF, la langue des sourds, qui est une langue très riche, visuelle et imagée pour enrichir le répertoire de son enfant.

Pourquoi utiliser la communication gestuelle avec mon enfant ?

En mettant en place la langue des signes avec votre enfant, vous êtes en mesure de lui assurer un bien-être personnel grâce à la mise en avant de la communication dans ses échanges avec le monde. Il s’en trouve immédiatement acteur et se sent valorisé.

C’est d’ailleurs un excellent moyen de développer la sociabilité d’un enfant que de lui permettre de s’exprimer dès son plus jeune âge, et surtout d’être écouté et compris dès ce moment.

Cela lui donne le gout à la communication et il entretien le désir naturel de partager avec l’autre. Il établira de ce fait un lien d’attachement fort et unique avec son entourage proche.

De plus, à l’aide des signes, votre enfant sera capable d’exprimer ses besoins et ses envies dès le plus jeune âge, de ce fait il apprendra à reconnaître et à communiquer ses émotions, diminuant ainsi l’intensité et la fréquence de ses frustrations.

Pour finir, il développera une meilleure compression du langage oral, grâce à l’appuis du signe qui viendra soutenir la parole et exercera sa motricité fine avec l’exécution des gestes qui seront de plus en plus précis.

Mon enfant risque-t-il de prendre du retard sur l’acquisition de la parole ?

Voilà une question intéressante qui m’est fréquemment posée.

Utiliser la langue des signes avec son enfant n’engendrera pas un retard de l’acquisition du langage oral par la suite. Les enfants ne parlent pas moins vite (ni d’ailleurs plus vite) parce qu’ils signent en amont.

La langue des signes est une langue à part entière qui comprend sa propre syntaxe. Afin de ne pas perturber l’apprentissage du langage, quand on signe avec bébé on utilise toujours la syntaxe de la langue française. On fait ce qu’on appelle du Français-signé.

Et surtout, on associe toujours le geste à la parole. Le geste devient alors un support pour accompagner et souligner ce que l’on dit oralement. L’enfant, par imitation, reprendra des signes clés pour exprimer ses besoins et ses envies.

La période préverbale, marquée par l’utilisation de la communication gestuelle (pointer du doigt, dire au revoir de la main,…) est une étape intermédiaire qui intervient chez tous les enfants et leur permet d’arriver, à leur rythme, à la prochaine étape du langage ; l’oralisation. C’est une passerelle vers l’acquisition du langage

C’est un peu l’équivalent du quatre pattes avant la marche ! 😉

Alors pourquoi ne pas venir enrichir cette étape naturelle chez l’enfant en lui mettant à dispositions des gestes, issus de la langue des signes qu’il pourra utiliser pour enrichir sa communication ?

Ça m’intéresse, quand et comment puis-je commencer à signer avec mon bébé ?

On peut commencer dès la naissance pour s’habituer à souligner les mots clés de nos phrases par des signes. Le bébé, lui aura les capacités motrices de signer aux alentours de 8 mois.

C’est également à cette période que le langage préverbal apparaît et que l’enfant commence, par imitation, à utiliser les gestes habituels de communication

L’important, c’est la régularité avec laquelle on va signer. Tout comme le langage oral, le principe de répétition est utilisé. C’est au travers de cette répétition que l’enfant peut s’approprier les signes et leurs significations.

C’est également un plus si l’entourage proche de l’enfant s’y met également. Cela permet en effet de généraliser ce moyen de communication.

On ne signe pas tous les mots, on sélectionne ceux qui sont importants pour bébé, dans son monde et on signe seulement les mots forts.

L’utilisation de la communication gestuelle chez les tous petits est un outil accessible à chaque enfant et va lui permettre, tout en respectant son rythme, de pouvoir s’exprimer par mots-clés à l’aide de gestes jusqu’à ce qu’il soit capable de communiquer grâce à la parole. 😊

Je souhaite suivre un atelier « Signes avec bébé »

Vous l’aurez compris, pratiquer la communication gestuelle associée à la parole aide au quotidien dans la communication avec bébé et procure de nombreux moments de joie en famille.

En d’autres termes, les signes sont un trésor à mettre dans les mains de vos enfants.

Si vous êtes intéressés à mettre en place pour vous et votre enfant la langue des signes dans votre quotidien et que vous désirez en savoir plus, c’est par ici…

Recommended Posts