Lien et attachement

Lien et attachement

Si je devais présenter mon activité en quelques mots, je dirais que mon rôle est de vous permettre, à travers mes ateliers, de valoriser et parfois même aider à établir une relation saine et profonde avec votre enfant.

Alors, parce qu’aujourd’hui le lien entre l’enfant et ses parents est au cœur de mon travail et parce qu’il n’y a rien de plus important dans les débuts de vie d’un enfant, j’ai eu envie de vous préparer un article sur la théorie du lien d’attachement selon Bowlby (Psychiatre britannique), afin de vous partager ma vision sur le sujet et sur la façon dont je le transporte dans mon travail auprès de vous.

Bonne lecture 😉

 

L’importance du lien d’attachement

Les termes lien et attachement désignent le lien affectif qui se crée entre un enfant et les personnes qui s’occupent de lui de façon constante et cohérente. En principe, les parents, mais cela peut également être un autre membre de la famille, un parent adoptif, une nounou, ou bien encore un éducateur.

Ce lien est basé sur les besoins de l’enfant en termes de sécurité, de soin et d’interaction sociale. Il se développe principalement au cours de la première année et se renforce durant toute sa vie.

La qualité du lien partagé entre l’enfant et sa figure d’attachement est très importante car c’est le mode d’attachement que nous formons dans la petite enfance qui permettra à l’enfant d’avoir un développement social et émotionnel normal et qui définira le type de relation que nous nouerons à l’âge adulte. Les bébés privés de lien affectif et/ou dans un rapport angoissé à leurs parents peuvent en effet présenter en grandissant toute une gamme de perturbations psychologiques.

La plupart du temps cette capacité qu’ont les parents à créer du lien avec leurs bébés se fait tout naturellement et notamment grâce à cinq compétences innées que possède le nourrisson et qui lui permettent de s’attacher et communiquer avec sa figure d’attachement.

  • La capacité de succion
  • La capacité à s’accrocher
  • La capacité à pleurer
  • La capacité à sourire
  • La capacité à suivre du regard.

 

lien et attachement article blog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment favoriser un attachement sécurisant

Afin de favoriser le lien d’attachement avec votre enfant, plusieurs petites choses peuvent être mises en place comme par exemple, l’allaitement, le cododo, le portage, le massage, des interactions riches et variées ou bien encore en faisant preuve de tendresse avec votre bébé.

Mais attention, nous sommes tous différents et ce qui correspondra à certaines personnes ne parlera pas forcément à d’autres. En éducation, on agit forcément en fonction de notre histoire, de notre enfant, en fonction du contexte donné, au temps que l’on dispose et bien sûr, selon nos principes éducatifs.

Le plus important est de répondre aux besoins de votre bébé, que ceux-ci soient physiques (manger, boire, être changé) ou affectifs (besoin de câlins, d’être porté, de partager) de façon rapide et constante.

Et surtout, accepter son enfant tel qu’il est : nous avons tous des forces et des faiblesses. En acceptant votre bébé tel qu’il est, sans jugement, vous êtes en train de construire son estime de soi. 😉

 

Quand bébé est gardé

Pour Vimala McClure, fondatrice de l’Association international de massage pour bébé (AIMB ou International Association of Infant Massage) « au cours de sa première année, aucun enfant ne devrait être séparé de sa figure d’attachement pour des périodes prolongées. » Et en tant que maman, j’avoue avoir moi-même ressenti l’instinct de ne pas me séparer de mon enfant durant ses premiers mois de vie.

Malheureusement, nous vivons aujourd’hui dans une société où bien souvent les deux parents se voient obligés de travailler à l’extérieur afin d’assurer un revenu correct à leur famille. Ainsi, il n’y a pas d’autre choix que de faire garder son bébé.

Si cela est votre cas, rassurez-vous, je suis convaincue à 100% que la sécurité de l’attachement dépend en priorité de la qualité et non de la quantité des interactions qu’un parent aura avec son enfant.

En résumé, bien qu’une séparation prématurée et des soins médiocres dispensés par un substitut parental peut être à l’origine d’une cassure et nuire aux liens entre parents et enfants, un moyen de garde choisi avec soin et en accord avec vos valeurs et principe éducatif, influencera que très peu les liens cruciaux avec votre enfant.

 

lien et attachement article blog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand le lien tarde à se faire

Parfois, il arrive que le lien tarde à se faire et ce pour diverses raisons :

  • Un enfant en situation de handicap pourrait avoir des difficultés à comprendre et à répondre de façon appropriée aux stimulations de ses parents,
  • Un enfant adopté à qui il faudra du temps pour accorder sa confiance à ses nouveaux parents,
  • Lorsque des conditions de la naissance ont perturbé les premières relations entre la mère et son enfant,
  • Un parent très jeune et peu ou mal accompagné,
  • Un baby blues…

Lorsqu’un évènement ou un contexte spécial vient entraver la formation du lien affectif, il est tout à fait possible de venir compenser ce retard avec le soutien et les moyens appropriés. La création du lien d’attachement entre l’enfant et sa figure d’attachement se construit durant toute la vie.

La pratique du massage quotidien, par exemple, peut considérablement participer au maintien et à l’approfondissement des liens affectifs entre vous et votre enfant.  Ainsi que la mise en place d’une communication gestuelle à la maison, qui apportera dans votre famille la mise en pratique d’une communication bienveillante, une des valeurs principales mis en avant pendant les ateliers « Signes avec bébé ». Le portage peut également venir en aide aux familles en offrant un contact physique de proximité entre le parent et son bébé.